vendredi 26 octobre 2012

Des pots recuits en réduction / Pots refired in reduction


Cela fait un moment maintenant que ma patience est mise à rude épreuve, les ennuis avec mon four m'empêchent d'avancer, après la régulation électronique, ce sont maintenant les résistances électriques qui sont en panne.

Afin d'avancer un peu plus vite, j'avais demandé à Matthieu, le potier chez qui j'ai fait ma formation professionnelle de biscuiter les pots de mes élèves. Je lui ai également demandé de recuire des pots cuits en oxydation dans mon four. Il les a recuit en réduction dans son four à gaz. J'aime beaucoup l'effet de cet émail qui a fait fondre l'engobe dessous.

It's been a while now my patience is put to the test, trouble with my kiln keep me moving forward, after the electronic control, it is now the resistors which are down.

To move a little faster, I asked Matthew, the potter with whom I did my training, to bisque my students's pots. I also ask him to refired  my pots in his gas kiln in reduction firing, this pot were first fired in oxidation. I love the effect of the glaze which has melted the slip below.

A quelle température la terre brute que j'ai récupérée dans le village peut-elle cuire ? Et bien au moins jusqu'à 1100° C, sans fondre, c'est intéressant.

At what temperature the raw clay that I digged in the village can be fire? Well, at least up to 1100 ° C without melting, this is interesting.


4 commentaires:

dosilaterre a dit…

Toujours de si beaux effets !!!

Armelle Léon Bitterolf a dit…

Merci Do, cet émail a vraiment du potentiel, avec un peu de fer cela pourrait donner un beau céladon ?

Audeterrienne a dit…

On dirait une écume de vague marine, j'aime !

Armelle Léon Bitterolf a dit…

Coucou Aude, et merci, pas très active sur le blog en ce moment, ni dans l'atelier d'ailleurs :-)